L'Eté indien aux Nefs 2011 aux machines de l'île de Nantes

Entre le 24 septembre et le 24 octobre se tient à Nantes, précisément aux « Machines de l’île », la 5è édition de l’évènement culturel haut en sons et en couleurs dénommé « l’été indien ». C’est par la festive inauguration de la Fabrique située près des Nefs que débute ce rendez-vous culturel. Une prestation très remarquable du Grubic’s Cube de l’Arizona a fait vibrer les participants. Pourtant ce n’est qu’une entrée en matière !

 

Les « Machines de l’île » proposent au public un voyage à Riga en passant par Agadir et Anvers. Toujours en prestation gratuite, le public savoure les mélodies poétiques de Fatima Tabaamrant venu d’Agadir avec en première partie la prestation d’Aïcha Lebga. Avec sa troupe artistique, Fatima ne ménage pas ses efforts pour attirer l’attention sur la condition féminine notamment celle de la femme berbère. 

Le 14 octobre 2011, Bart Peeters, l’un des musiciens les plus populaires de la Belgique, se produit avec sa troupe « Les Belges » en concert gratuit au grand bonheur des mélomanes. Du fait de multiples influences, ce groupe offre au public qui se déplace des mélodies arabes, africaines, reggae et balkaniques.

De retour d’une série de spectacles en Europe du Nord, le groupe letton de pop rock, Triana Park qui est formé de 4 musiciens, intervient majestueusement le 22 octobre pour faire vibrer le public nantais. Aux côtés de Chrisp, Aivar et Edgar, la chanteuse du groupe Agnese va enflammer la salle de sa puissante voix qui s’amplifie davantage au son du pop rock letton, une musique à cheval entre l’electro et le rock. Un riche répertoire composé de chants délivrés aussi bien en français qu’en letton, en espagnol ou en anglais sera servi au public. A en croire le directeur des Machines de l'île, ce rendez-vous tient toutes ses promesses.